Même si toujours les résultats se reposent sur l’état provisoire, mais les comoriens de tous bords, connaissent déjà les trois candidats qui seront présents au deuxième du 26 décembre 2010. Les primaires qui ont eu lieu le 07 novembre 2010, ont dégagé sur onze candidats, les trois favoris dont un sera sans aucun doute, le chef de l’Etat comorien. Sachons que le président qui sera élu, provient de l’île comorienne de Mwali, après l’île de Ngazidja et celle de Ndzuani.

Ces élections tant attendues par tous les comoriens se sont déroulées sans incidences. Sans tambour ni trompette. Classé en première position, le candidat du régime en place, en l’occurrence le vice-président Ikililou Dhoinine, suivit de l’ancien président de l’île de Mwali Mohamed Fazul et enfin de Bianrifi Tarmidhi, ancien premier ministre des Comores.

Les temps qui viennent la bataille s’annonce aussi compliquée. Les choix sont controverses. Depuis donc le lendemain du déroulement des primaires, les négociations commencent et prennent bon terrain. Certains disent qu’entre des maladies, on choisit la moins couteuse et d’autres préfèrent se pencher vers le nul. En attendant donc les publications de résultats définitifs, les candidats retracent les chemins vers Beit-salam.

Toildine Chafia

Retour à l'accueil