images-1--copie-2.jpgLe vice-président en charge des Finances, Mohamed Ali Soilihi, serait un homme très convoité par les jeunes demoiselles. Durant son séjour à Anjouan la semaine dernière, Mamadou aurait donnée rendez-vous à deux jeunes demoiselles dans sa chambre de l’hôtel Al-Amal. Mais les problèmes commencent à leur sortie de la chambre quelques temps plus tard. Selon des temoins présents à l’hôtel, les deux jeunes filles auraient alors commencé à se disputer très violemment. Une dispute que les garde du corps du vice´president n’auraient pas reussi à maîtriser et la gendarmerie aurait ainsi été appelée en renfort. Après avoir été embarquées par les forces de l’ordre pour aller s’expliquer à la gendarmerie, le vice-président Mamadou aurait, lui même, appelé les responsables de la gendarmerie pour faire relâcher les deux jeunes filles et leur éviter un interrogatoire qui aurait pu être embarrassant pour notre élu. Ce qui choque l’opinion anjouanaise aujourd’hui c’est d’apprendre que l’une des deux filles aurait tout juste 16 ans et qu’un acte aussi horrible de la part d’un responsable n’ait pas été sanctionné. 

Rédaction Wongo
Mutsamudu

Source: Wongo

Retour à l'accueil