GEDC0889A moins de deux mois des examens nationaux, les élèves de l’école publique comoriennes sont menacés par une grève des enseignants qui selon le syndicat des enseignants de l’école publique débuteront le jeudi 24 prochain. Une grève dite arrêt de cours de deux jours. Les enseignants se voyant trahis par le gouvernement, se sont réunis au foyer Aoulad-el-Comores, le samedi pour protester contre le non respect du décret : n° 11-235 du 27/11/2011, relatif à la commission de contrôle des agents de la FOP… Sachons très bien que la suppression de 50% de l’indemnité de quelques enseignants est l’une des causes de leur mécontentement.

 

Car la nouvelle grille reste oubliée par le gouvernement, l’intersyndical, réclame la remise en place de cette structure, dont la nouvelle grille indiciaire. Au cours de leur conférence au foyer d’Aoulad-el-Comores, l’intersyndical se déclare prêt à toute négociation et à la recherche d’une solution afin de sauver bien cette année scolaire qui est presque à terme. Mais reste à savoir, est-ce que le gouvernement cédera aux vœux de l’intersyndical ou il restera ferme comme pas mal des cas ?

 

Willad M. Gaya

Moroni ( COMORESplus )

Retour à l'accueil