Ce jeudi 23 septembre 2010 vers 16h, comme attendu, la haute cour constitutionnelle des Comores, a rendu public la liste des candidats qui sont déjà admis à la candidature aux élections présidentielles du mois de Novembre et décembre prochains. Parmi, les dix candidats prétendants aller à Beït-salam, pour le tour de l’île de Mwali, seul Said Dhoifir Bounou, ancien président de l’assemblée des Comores sous Azali, a vu sa candidature non validée.

La cause est que son éventuel vice-président Monsieur Said Mohamed Ben Cheikh de Mwali n’a pas l’âge légal, conformément aux orientations données par le code électoral. Said Dhoifir Bounou, qui part dans cette bataille avec Mahamoud Ali Mohamed à Ngazidja. Celui-ci est le leader du parti ANC et Ibrahim ben Omar à Ndzuani ainsi que le premier Said Mohamed ben Cheick à mwali.

Said Dhoifir Bounou est le candidat ayant la confiance de la majorité des partis de l’opposition parmi lesquels ceux composant la convergence de mai 2010. Dès l’annonce de ce refus, Le prétendant et ses alliés partent pour un recourt, et c’est là où se repose leur seul espoir, sous la défende de Me Ali Abdou El-aniou leur avocat.

Loubna S. ABDALLAH  

Retour à l'accueil