Img EntId 634057985350156250sornavIl y a deux, jours, une série de braquage s’est produite à Moroni, quartier Djomani, plus précisément, zone Mavuna. La société privée de manutention maritime, connue au nom de SORNAV, a été cambriolée par des inconnus. Ces derniers se sont infiltrés dans l’enceinte du local de cette siciété dans la nuit du mardi 5 novembre 2013. C’est par le toit qu’ils sont entrés. Les malfaiteurs se sont introduits dans le coffre et se sont emparés de plusieurs millions de francs comoriens. Enfin, une enquête est ouverte. Enquête selon laquelle, c’était un groupe de malfaiteurs dont l’effectif a été important, même si jusque maintenant, aucune assimilation d’emprunte.

Mais car actuellement à Moroni, cette nouveauté dont les hold-up se fait en plein jour et que les forces de l’ordre et les agents juridiques ne sont jamais en mesure de découvrir les acteurs, est-il possible que ce poignet  de malfrats soit retrouvé ? L’espoir se met un peu à l’écart. Alors une population condamnée de rester toujours veiller sur leurs biens faute de mesure, de contrôle formel et de sécurité.

Charifa Said Koum, Maluzini-Ikoni

COMORESplus 

 

Retour à l'accueil