Il y a presque une semaine, une opération a débuté aux Comores. Celle de traitement de masse. Cette opération se réalise sur l’île de Ngazidja. L’opération est marquée par une remise d’un lot de médicaments offert par l’ambassadeur de la République populaire de Chine à Moroni aux autorités sanitaires des Comores. Le projet d’élimination du paludisme est une initiative de la Chine, pays ami des Comores depuis un sacré temps. Ce n’est pas du tout étonnant si la Chine se montre généraux aux îles Comores, pays à qui elle ne cesse pas de porter son aide dans le domaine du développement. Ce processus est financé au coût de 3.000 dollars.

Le financement du traitement de masse dans le but d’éradiquer le plus vite possible le paludisme, vient du gouvernement chinois. Et plus particulièrement le ministère chinois de la santé, celui du commerce ainsi que celui des sciences et de Technologies pour. Le gouvernement de la province de Gong Donc, l’université de la médecine traditionnelle chinoise de Guandzhou et l’ambassadeur de Chine au Comores n’ont pas été du reste. En 2007 dans l’île de Mwali et en 2012 dans l’île de Ndzuwani, déjà 12 millions de dollars sont déjà investis dans ce programmes susmentionné.

CHARIFA Said Koum

COMORESplus   

Retour à l'accueil