IMAG0054Comme disent les wangazidja : « li gugunyiha sha kalidja triha ». Le monde entier est au courant des heures funestes que vivent les ikonines depuis les nuits du 23/24 décembre 2012 et 26/01/2013. Mais comme maman m’a dit :« mwana mwendza ntsungu ka pvaharishiha shapva », le climat est loin d’être rose. Non seulement les embrouillaminis du procureur de la République monsieur « à l’amiable », au sujet du procès sur l’affaire d’Ikoni… mais des enfants natifs de cette ville même se sont faits piégés et noyer dans un verre d’eau, tout en choisissant entrer dans le jeu maléfique du général kiki, général sans uniforme.

 

Comment donc, au moment où plusieurs têtes, œuvrent pour la Paix à Ikoni, des jeunes d’Ikoni ont accepté de loger des voyous de tous bords… à Ikoni, la veille de l’investiture de Laïth Ben Ali à Moroni, dans le but de semer à nouveau le désordre dans cette ville suffisamment souffert, pour des fins politiques aussi malsaines ? Un acte qui est loin d’être isolé. Comme les GOUROUS de ces coups à Ikoni se croient épargnés de toute connaissance, ils doivent sans doute prendre connaissance de notre su à leurs manigances. Monsieur l’intouchable, pour quelle raison, lies-tu avec prétention d’invisibilité, à Kiki pour cultiver l’apocalypse là où il y’en a déjà ? Je crois que les ikoniens qui ont suffisamment souffert, ne vont pas laisser cette situation à la traine, même s’ils ont l’habitude de faire passer tous à la légère.

Les voyous recyclés dans les rues de Moroni, la veille de l’investiture de Laïth Ben Ali comme Maire de Moroini, voyous logés à Ikoni, juste pour allumer le feu là où ne se situe pas la marmite, sont un échantillon. Et voilà, une vulnérabilité cautionnée par le natif. Les branches d’arbres, les pirogues, les pierres, les gravats… servant de barricade au premier loge du Mercredi 3 Mars 2013, n’est qu’un acte criminel au moment où la situation à Ikoni est alarmante depuis plus de trois lunes. Oui, on pourrait comprendre, si des barricades à Moroni même si injuste. Et à Ikoni ? Qu’est-ce qui peut engendrer cela ? Il y’ avait quoi de spécial ?

Alors il est temps que les ikoniens comprennent que l’ennemi de la ville est à son enceinte aussi. Ces voyous de tous bords qui ont eu accès et bien infiltrés à Ikoni, ont déjà à l’œil l’issu pour des prochaines climats de terreur. Nul n’est ennemi de sa partie que celui lui causant la vulnérabilité. Monsieur l’intouchable sache bien que le Kiki qui a pompé ton esprit pour détruire ta ville avec ton état naturellement de faible, par des voyous empruntés par lui-même, n’est que le signe de ta décomposition sociopolitique. On t’a à l’œil, et sache qu’Ikoni se remettra et sur l’histoire de cette ville on lira vos pages marquées par cette virée nocturne.    

SAID YASSINE Said Ahmed

COMORESplus       

Retour à l'accueil